13.01.2021Technologie limbourgeoise assure la propreté des systèmes de ventilation

Les sociétés limbourgeoises Hamster Cleaning (Genk) et SmartLog (Bilzen) ont développé une technologie permettant la surveillance permanente de l’encrassement à l’intérieur des gaines de ventilation. Avantage additionnel: l’hygiène dans les bâtiments est assuré, un point positif dans l’époque du covid-19. Cette technologie a été réalisée par le biais d’une prime d’innovation de 50 000 Euros de la Province du Limbourg. “Grâce à cette innovation il est désormais possible de suivre de distance la propreté des gaines de ventilation et de contrôler quand il sera nécessaire de planifier un nettoyage’’, disent les inventeurs Seppe Thys (directeur général de Hamster Cleaning) et Jo Nelissen (CEO de SmartLog). Le réseau de détection sera disponible dans le marché pendant la première partie de 2021. “Des innovations digitales rendent des activités économiques plus rentables et plus efficaces. La technologie – intelligente et payable - de détection par le biais de capteurs de ce projet ouvre la possibilité de nouveaux services et supporte notre volonté d’être une économie de connaissance représentative’’, selon Tom Vandeput, député d’Economie.

L’accumulation de poussière et d’autres saletés dans les systèmes de ventilation sont malheureusement inévitables. Un entretien systématique et un nettoyage de ces systèmes est par conséquent indispensable. Non seulement pour l’environnement, mais aussi pour l’installation. Sans nettoyage, des systèmes d’extraction doivent réaliser un plus grand effort, le risque d’incendie augmente et la durée de vie des installations souvent coûteuses est diminuée de façon drastique.

Voilà pourquoi la société Hamster Cleaning (Genk) s’est spécialisée depuis 2014 dans l’inspection et le nettoyage des gaines de ventilation. “C’est un marché qui est en croissance continue mais qui est assez récent en Belgique’’, explique Seppe Thys, gérant de Hamster Cleaning. “Jusqu’aujourd’hui les conduits d’air sont toujours contrôlés par le moyen d’une estimation visuelle, des photos ou des vidéos ou encore par un échantillon par frottis. Même si ces méthodes d’inspection peuvent donner une vue sur l’état d’encrassement, elles sont souvent encombrantes, chères et pas complètement fiables. En plus il s’agit d’une approche invasive qui exige l’installation de trappes d’inspection dans les gaines.’’

Ayant le but de réaliser un contrôle plus rapide, efficace et meilleur marché, Hamster Cleaning a démarré un partenariat avec la société limbourgeoise SmartLog (Bilzen), spécialisée dans les diagnoses HVAC (Chauffage, ventilation et air conditionné), qui a développé une technologie de capteurs qui met en carte l’encrassement à l’intérieur des gaines de ventilation. Le rôle principal du système est assumé par une puce qui permet de détecter des particules de poussière d’à peine 1 milligramme. Cette détection se réalise toujours sous une pression variante et indépendamment du flux d’air, de l’humidité et de la température. Une combinaison avec un logiciel spécifiquement développé permet de faire une prévision précise de l’encrassement.

Transformation digitale

“Ce projet réalise une surveillance en temps réel de la quantité de particules de poussière’’, explique Jo Nelissen, le moteur de la société SmartLog. ‘’Les capteurs positionnés sur des endroits intelligents sont mis en connexion avec le réseau. A intervalles réguliers la puce envoie les données vers une plateforme digitale qui permet de suivre en ligne l’évolution de l’encrassement. Dès que les valeurs limites préalablement définies sont dépassées, un nettoyage sera automatiquement planifié et exécuté.’’

Le développement du réseau de détection causera une transformation digitale dans le secteur. “L’intégration de systèmes digitales et la connexion entre ces systèmes font des entreprises plus intelligentes et plus compétitives. Pendant la conversion vers l’industrie 4.0 il est important pour nous d’encourager les sociétés pour faire ensemble un grand bond en avant au niveau de la productivité’’, trouve député d’Economie Tom Vandeput. Additionnellement le réseau de détection est une arme supplémentaire pour assurer l’hygiène du système de ventilation et par conséquent du bâtiment, ce qui n’est certainement pas un luxe inutile prenant compte du covid-19.

Vingt fois plus rapide

L’introduction des réseaux de détection chez ses clients permet à Hamster Cleaning d’offrir un service supplémentaire et d’élaborer des relations de long terme.
“Les dernières années nous avons envoyé nos techniciens sur site pour inspecter l’état d’encrassement des gaines de ventilation lorsqu’il y avait la suspicion que les valeurs limites de la norme avaient été dépassées. Une telle inspection prenait facilement un ou plusieurs jours. Dans le futur nous pourrons livrer un rapport d’analyse à nos clients dans une heure sans visite sur place. Une amélioration aussi bien pour nos clients comme pour notre société.’’

Grâce au réseau de détection le tout sera vingt fois plus rapide. Le gain de temps permet à Hamster Cleaning de dédier plus de temps aux projets de nettoyage. SmartLog peut intégrer la technologie dans des autres applications de marchés, comme la surveillance de la position des particules gravitaires dans des environnements de travail stériles où l’inspection se réalise actuellement par le biais d’un équipement de laser souvent plus cher et dans le meilleur cas aussi précis comme le réseau de détection.

“Relier des spécialisations et des expertises permet à nos sociétés de prendre un avantage technologique important sur nos compétiteurs. Notre prime d’innovation avec une valeur de 50 000 Euros a certainement fonctionné en tant que levier pour ce projet. Pas uniquement pour les sociétés concernées mais aussi plus largement pour l’industrie manufacturière au Limbourg qui peut continuer sa spécialisation dans des applications intelligentes et digitales grâce à la production et à l’assemblage de tels produits et ainsi créer des nouveaux emplois et de nouveaux investissements’’, selon Tom Vandeput, député d’Economie.

Partagez cet article